La terre dans mes mains, moyen d’expression, la Terre sous mes pieds source d’inspiration.

Façonner la terre, modèle, modeler, modelage, façonner le paysage, dualité de l’homme et la nature.

Le geste associé au regard compose et décompose les formes, les formes associées composent à leur tour,  Je joue des formes, des matières et des couleurs pour transfigurer les paysages. 

 

Dans les empreintes végétales, plus révélatrice que créatrice, j’incite au regard, regarder ce que l’on a sous les yeux et que l’on ne voit pas ou plus, la porcelaine révèle le côté fragile et sacré de la nature.

 

https://www.muriellejoubert.fr/