J'essaie de faire évoluer mon travail à chaque fois qu'une cuisson se prépare. Je commence par tourner quelques séries de pichets, bouteilles ou saladiers que j'alterne avec des séries de pots de jardin en augmentant le poids à chaque fois. Je décore pratiquement tous les pots de jardin d'une couche d'engobe dans laquelle la lame d'un couteau marque un trait fin et vif que j'aime bien. Là aussi, pour chaque série j'aborde de nouveaux thèmes graphiques (oiseaux, arbres, plantes...). Petit à petit au milieu de ce travail, tout en gardant l'esprit dirigé vers l'enfournement et le feu, j'attaque des vases ou d'autres formes. Parfois, je reviens sur une forme que j'aime et que j'ai déjà travaillée. Mais je veux la voir différemment alors je la laisse aller dans une autre direction qui peut devenir intéressante. Je peux aussi partir d'un croquis fait sur le coin d'une table, inspiré par une ombre au plafond ou par une jolie tranche de poivron. Ce n'est pas facile de faire un pot selon un dessin, il faut réussir à garder l'idée de départ et être content du résultat.

Justin Dutel

https://debriqueenbraise.jimdo.com/