Dès 1965, j’aborde la céramique en autodidacte, attirée par une vaisselle en grès solide et conviviale.

En 1980, c’est la technique du Raku haute température qui oriente mes recherches.

Mon parcours se fait ensuite nomade : l’Egypte, plusieurs années vécues en Haute-Volta (actuel Burkina-Faso), France, Cuba et Sénégal.

Dans le métissage des cultures et des techniques, c’est l’Afrique qui m’apprivoise, adoucit mes gestes, m’offrant des formes généreuses dans leur ampleur et leur rondeur toute féminine.

Ce plaisir des sens se retrouve dans l’écriture de mon expression céramique. Il prend sa source dans la fascination qu’exerce pour moi cette terre d’Afrique brute, scarifiée, sobre et précieuse.

Techniques : diverses argiles sont tournées, modelées et engobées de porcelaine.

Le polissage s’effectue sur cru humide, l’enfumage aux copeaux de bois sur biscuit.

 

 

Denise Millet